Concertation Français

Résumé de la concertation de français du 9/5/2006

Prérequis pour le DS

Lecture et écriture

Etre capable d’orienter une lecture en fonction de la situation ;
Avoir l’habitude d’exploiter une lecture dans le cadre d’une séquence pour lui donner du sens ;
Avoir l’habitude de fonctionner selon des modalités différentes (évaluation écrite, analyse, présentation orale, fiche de lecture, etc.) ;
Maîtriser les notions propres au récit (héros, personnages principaux, cadre spatio-temporel, volonté de l’auteur, etc.)
Savoir présenter un exposé oral individuel ;
Savoir repérer les informations, percevoir le sens implicite d’un texte et l’inférer ;
Maîtriser trois figures de style (comparaison, métaphore, personnification) ;
Savoir identifier les éléments porteurs de sens et les exploiter à des fins d’analyse textuelle ;
Avoir la pratique du résumé, de la structure comparative, du fait divers ;
Savoir reconnaître l’intention d’argumenter et pouvoir reformuler cette information ;
Etre capable de distinguer les grands éléments du texte persuasif : thème, thèse, arguments, exemples ;
Pouvoir repérer les arguments dans un texte, formuler par écrit et oralement un argument simple ;
Pouvoir exercer son esprit critique dans une mesure raisonnable : observer l’information, tirer des conclusions d’un texte, comparer l’information sur base de motifs de base, reformuler l’information ;
Avoir bénéficié d’un premier apprentissage de la prise de notes en 3G .
Des lectures comme le Bourgeois Gentilhomme, Un aller simple, Bille en tête, la trilogie d’E-E Schmitt, Antigone de Anouilh, Tristan et Iseut sont à réserver au DS. Il est peut-être possible de discuter de certains ouvrages plus  » littéraires  » qui pourraient trouver leur place en 3e sans empiéter sur le programme du supérieur.

Vocabulaire – grammaire – orthographe – analyse
L’utilisation systématique du vérificateur d’orthographe sera rendue obligatoire, le recours au dictionnaire fortement encouragé. En classe : accès libre aux dictionnaires, dictionnaires des synonymes, etc.

Un lexique sera construit à partir de la 1ère secondaire en vue d’être étoffé au fil du temps jusqu’à la 6ème. Il comportera le vocabulaire technique du cours de français et le vocabulaire rencontré dans les lectures. (Vérifier la connaissance du vocabulaire)

De la même façon, une boîte à outils d’analyse de texte et de grammaire sera construite de la 1ère à la 6ème .

Travail transversal pour les professeurs des différents degrés
Proposition de mettre en place un travail sur le jugement de goût avec l’aide de documents récoltés lors d’un travail avec l’inspection , gradation dans l’acquisition de cette compétence.

Mise au point d’une grille d’écriture et de correction du texte persuasif sur base de la grille obligatoire de dissertation en 6e simplifiée afin de créer une formation en spirale et que les élèves aient l’habitude de fonctionner de cette façon.

Les professeurs de français se concerteront en vue de la construction commune de ces deux outils.

Harmonisation des exigences
Demande d’une harmonisation des règles relatives aux travaux : retard, lecture non effectuée, plagiat, « copié-collé » et non respect des consignes (travaux à domicile,…) afin que le fossé entre l’inférieur et le supérieur ne soit plus aussi grand. Cela permettra d’éviter la  » chute  » des résultats en 4e année : notation, attentes, délais de retour pour les travaux, etc.



Demande d'inscription sur rendez-vous uniquement jusqu’au 5 juillet et à partir du 16 août

au
019/630.344 ou 019/630.340

ou
direction@arhannut.be


 
Close